Un an après l’incarcération de Vital Kamerhe : L’UNC clame toujours son innocence

Par Serge Mavungu

En rapport avec l’an un de l’incarcération du Président National de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), Vital Kamerhe, la Direction Politique Nationale a organisé une journée commémorative, ce jeudi 08 avril 2021 dans la salle VIA NOVA dans la Commune de la Gombe.

Devant plusieurs militants de l’UNC et autres sympathisants du parti politique cher à l’ancien Directeur de cabinet du Président de la République, l’officiant du culte a, dans son homélie, déclaré que, tôt ou tard le leader de l’UNC finira par recouvrer sa liberté.

Pour étayer sa thèse, l’homme de Dieu s’est référé aux Saintes écritures:
“Je ferai passer devant toi toute ma bonté”.
Le cas Kamerhe, à l’en croire, ne représente rien devant la bonté de Dieu.

Dans son mot de circonstance, Aimé Boji Sangara secrétaire général de l’UNC a salué l’esprit d’unité et de cohésion régnant au sein de leur formation politique, 365 jours après l’arrestation injuste de leur leader, Vital Kamerhe.
Aimé Boji ainsi que les militants de l’UNC espèrent à l’acquitement de Vital Kamerhe.

L’occasion faisant le larron, Aimé Boji Sangara a transmis aux militants de l’UNC, le message d’encouragement venant de leur leader depuis son lit d’hôpital au Centre hospitalier Nganda.

Un autre temps fort de cette activité a été marqué par le lancement de la campagne “1$ pour mon parti”.