Désignation d’un DG ai à l’ex- Onatra : José Makila rattrapé par ses sales besognes ! (Document)

Par Jean-Chrysostome Luntadila

Le président de la République n’est pas allé par le dos de la cuillère pour rappeler à l’ordre José Makila, le président du Conseil d’administration de la Société Commerciale des Transports et des ports (ex- Onatra).

Dans un accusé de réception de réception faisant suite à la lettre du 07 avril dernier du PCA, relative à la désignation d’un Directeur Intérimaire à la SCPT SA, dont une copie était réservée au chef de l’État, le Directeur de cabinet relève que, sur ordre de sa hiérarchie, José Makila a agi dans l’inobservance des mesures conservatoires prises au mois de janvier 2021.

«De ce qui précède et ce, conformément aux dispositions de l’article 8 de la loi n°06/010 du juillet 2008 fixant les règles relatives à l’organisation et gestion du portefeuille de l’État, la haute hiérarchie vous instruit, toutes affaires cessantes et sans délai, de faire rapporter les résolutions du Conseil d’administration de la SCPT SA du 7 avril 2021 pour manquement par les instructions hiérarchiques», note le Dircab du chef de l’État.

A travers ce document qui porte la signature de Guylain Nyembo Mbwizya, Directeur de cabinet, le président de la République «demande au Premier ministre chef du gouvernement de prendre toutes les dispositions générales que requiert la situation afin de rappeler, pour la dernière fois, l’observance de ces instructions».

Ci-dessous, le document rapportant la désignation d’un Directeur Général Intérimaire à la SCPT SA.