Inspecteur de l’EPST au ministre Tony Mwaba : Pour réussir la gratuité de l’enseignement, il faut fermer les écoles fictives

Par Ben Dongoko

Le Ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST) Tony Mwaba a échangé avec l’inspecteur Général de ce ministère, Jacques Odia, ce lundi 3 mai 2021, question de se mettre davantage au parfum du secteur de l’enseignement en République Démocratique du Congo.

À en croire l’inspecteur, la gratuité de l’enseignement ne peut être réellement effective que grâce à la fermeture des écoles non viables.

Reconnaissant que l’État n’a pas des moyens pour créer des nouvelles écoles, Jacques Odia exhorte le gouvernement de rendre viable les écoles qui existent.

“Il faut fermer les écoles non viables… Il y a aussi la question de la paie des bulletins. Nous devons sanctionner les responsables de toutes ces écoles qui perçoivent les frais des bulletins. Il faut aussi produire un répertoire des écoles opérationnelles, école viable ne signifie pas une maison où il y a 4 bancs et 3 élèves”, a-t-il précisé.

Face à tous ces défis mis sur sa table, le ministre promet de mouiller le maillot pourvu d’arrêter cet hémorragie dans le secteur de l’enseignement.