Journée internationale de la Presse : Le Ministre de la communication Patrick Muyaya promet de militer pour dépénalisation des délits de presse

Par Ben Dongoko

En marge de la journée internationale de la liberté de la presse célébrée chaque 3 mai, le Ministre de la communication et des médias Patrick Muyaya dit s’engager personnellement à promouvoir l’exercice de la liberté d’expression dans le respect strict des lois de la République.

Et pour y arriver, il entend également soumettre au gouvernement la proposition d’un moratoire sur les arrestations de journalistes pour des faits de presse.

Ensemble avec les journalistes, le porte parole du gouvernement promet de travailler pour la dépénalisation des délits de presse. En prélude de celà, il estime nécessaire de renforcer des structures de régulation et d’autorégulation.

Le Ministre a par la suite rappellé la volonté du gouvernement de redorer l’image de la presse congolaise par :

“la poursuite et le parachèvement des réformes législatives et structurelles du secteur de la presse et de la communication; la consolidation du cadre de collaboration et de concertation entre le gouvernement et les structures professionnelles des médias; l’instauration d’un cadre de médiation de différends pour prévenir et/ou régler les conflits opposant les professionnels des medias au pouvoir public; le renforcement des capacités des professionnels des médias”, a évoqué le ministre.

Il a par ailleurs réitéré sa détermination de moderniser les médias publics pour en faire un véritable miroir. À l’en croire, il faut non seulement moderniser les infrastructures, mais surtout renforcer les capacités de son personnel et les adapter aux nouvelles technologies.