Journée Mondiale de la liberté de la Presse : Sous le règne de F.Tshisekedi, JED constate une recrudescence d’attaques contre les Journalistes

Par Ben Dongoko

En marge de la journée mondiale de la liberté de la presse célébrée chaque 3 mai, l’ONG de de défense des droits des journalistes “Journaliste En Danger” (JED) fait un constat amère de la recrudescence d’attaques contre les journalistes et les médias.

À l’en croire, toutes ces arrestations arbitraires, ces intimidations, ces menaces et la censure imposée aux médias en vue de réduire les journalistes de la RDC au silence sont opérés sous la barbe “silencieuse” du Chef de l’État Félix Tshisekedi.

Depuis le début du quinquennat de F.Tshisekedi, JED a déjà enregistré 228 cas d’atteintes à la liberté de la presse sur l’ensemble du territoire national dont 47 cas depuis le début de cette année 2021.

Dans le dernier classement mondial de la liberté de la presse publié par Reporter Sans Frontière (RSF), la RDC occupe la 149 ème place sur 180 pays. L’analyse actuelle de l’environnement du travail des journalistes indique une dégradation de l’état de la liberté de la presse dans le pays.