Taxe “RAM”:Georges Kapiamba de l’ACAJ milite pour la supression urgente de l’acte juridique la créant

Par Serge Mavungu

Plusieurs associations de la société civile basées, à Kinshasa sont, ce matin dans la rue pour dénoncer la taxe de l’enregistrement du registre des appareils mobiles “RAM” imposée à la population.
À en croire Georges Kapiamba, president de l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ), les effets néfastes de la taxe “RAM” sur les droits humains militent aujourd’hui en faveur de la suspension urgente de l’acte juridique le créant. “Nous appelons le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde et le Ministre des PT-NTIC à prendre en compte les réclamations incessantes de la population”, a-t-il écrit dans un tweet.