RDC : Le Ministre des droits humains Fabrice Puela lance les processus pour la mise en place d’une justice transitionnelle

Par Ben Dongoko

Eu égard à la période que traverse actuellement la République Démocratique du Congo, le Ministre des droits humains Fabrice Puela a réitéré son engagement de mettre en place une justice transitionnelle susceptible de placer au piédestal l’État de droit tant prôné par le Chef de l’État Félix Tshisekedi.

Dans un atelier de formation tenu le jeudi 6 mai à Pullman Hôtel, le ministre a évoqué quelques actions prioritaires pour la mise en place de cette justice :

“Porter le message de l’engagement du Président la République et du gouvernement à œuvrer à la justice transitionnelle en RDC ; faire un état des lieux des initiatives existantes en matière de justice transitionnelle ; favoriser la mise en place d’un cadre de concertation entre le gouvernement, les partenaires techniques et la société civile”.

L’occasion faisant le larron, le ministre a salué l’engagement de la Monusco, du Bureau conjoint des droits humains ainsi que la société civile dans la lutte pour la paix, l’un des fruits de la justice transitionnelle.

Par ailleurs, Luzolo Bambi défini cette justice transitionnelle comme étant une panacée que tout le peuple congolais doit appliquer pour sortir de cette situation post conflit.