Tanganyika : Les députés provinciaux du FCC exhortent le Chef de l’État de rejeter la destitution de Zoé Kabila

Par Ben Dongoko

La destitution de Zoé Kabila de son trône de gouverneur du Tanganyika n’a pas obtenu l’assentiment de douze députés provinciaux du Front Commun pour le Congo (FCC).

Dans une déclaration dont la copie est parvenue à la rédaction de objectif-infos.cd ce vendredi 7 mai 2021, ces élus appellent le chef de l’État Félix Tshisekedi et la Cour Constitutionnelle à rejeter la destitution du gouverneur Zoé Kabila Mwanzambala.

“Notre non participation aux plénières est dûe à la violation des lois de la République, de notre règlement intérieur avalisé par la Cour Constitutionnelle. En ce sens que, le bureau actuel de l’Assemblée provinciale a été installé dans l’irrégularité”, a déclaré le député Joseph Lulu Kitenge, président déchu de l’Assemblée provinciale.

Et de renchérir :

“C’est dans une cacophonie infernale que s’est déroulée ce que le président de la République avait qualifié de Tohu-bohu…Une mascarade de vote de la motion contre le gouvernement provincial. Par conséquent, nous les 12 députés sur les 25 que compte l’Assemblée provinciale, contestons avec véhémence la déchéance du gouvernement provincial faite d’une manière cavalière et illégale”.

À titre de rappel, le gouverneur de la province du Tanganyika Zoé Kabila et son gouvernement ont été destitués le jeudi 6 mai dernier par 13 députés parmi ceux qui ont pris part à la plénière. Il était accusé notamment de manque de leadership et de mégestion.