1er salon technologique de Matadi : Comment Atou Matubuana compte concurrencer les villes modernes ?

Par Edmond Izuba

1er salon technologique a été une journée de contribution d’idées pour la gestion rationnelle et de consommation des outils des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Placée sous le thème : « Les solutions numériques, leviers du développement du Kongo-Central», la journée a connu plusieurs intervenants experts du monde numérique.

Organisé dans l’optique de booster le secteur numérique de la province du Kongo-central, le 1er Salon Technologique de Matadi, a été lancé, ce samedi 8 mai 2021, par la ministre provinciale des Postes, télécoms, nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Dans son speech en présence du gouverneur et le président de l’Assemblée provinciale, la Ministre a rappelé l’indispensable rôle que joue le numérique pour le développement du Kongo-central.

Le numérique permet de créer des solutions qui nous permettent de résoudre des problèmes et engendrer ainsi une croissance positive dans un domaine précis“, a-t-elle souligné.

Et de renchérir :

Ce premier salon technologique ouvre une série de salons qui seront organisés dans le but de promouvoir les intelligences numériques de notre province pour que les solutions numériques soient à la base du développement de notre province”.

Les exposants ont quant à eux épinglé la gestion rationnelle des outils numériques appropriés pour maximiser, par exemple, les recettes de la province, développer le secteur de la santé, rendre facile certaines tâches qui compliquent l’épanouissement du Kongo-Central.

L’influence du numérique face à la cybercriminalité a retenu l’attention des invités et opérateurs économiques du monde numérique contenus dans l’esplanade du gouvernorat. L’expert au cabinet des PTNTIC a rappelé l’importance d’avoir des lois adaptées pour accompagner le domaine de l’innovation technologique.

«Notre législateur est resté silencieux. Il faut envisager la mise en place d’un cadre idéal pour réprimander les cybercriminalités.
les cybercriminalités viennent perturber l’utilisation efficiente des outils du numérique
», a-t-il déclaré.

A la clôture de cette journée riches en échange, le gouverneur Atou Matubuana ainsi que tous les membres du gouvernement provincial, le président de l’Assemblée provinciale et les autorités militaires, ont eu droit à une visite guidée des stands des opérateurs économiques et des jeunes indépendant qui innovent dans le monde digital et technologique.

Par ailleurs, Huguette Nanga a salué l’implication du Chef de l’État Félix Tshisekedi et du gouverneur Atou Matubuana dans la réalisation de ce premier salon technologique.