Covid-19 à Kinshasa : Ngobila interdit un certain nombre d’activités !

Par la Rédaction

La décision est difficile à prendre. Et malgré les appels, ces derniers jours, à un reconfinement rapide et strict de la part des médecins, la cité de l’UA pourrait bien se donner un temps de plus avant d’annoncer – ou non – un nouveau confinement.

Les autorités de la ville province de Kinshasa ont décidé de restreindre un certain nombre de libertés individuelles et collectives.

Des concerts, des célébrations festives et toutes les réunions de plus de 15 personnes sont interdites. Seules les églises sont exemptées.

Cette décision prise consiste à protéger les 15 millions d’habitants de Kinshasa en évitant la transmission massive de Covid-19.

Le bulletin de la cellule multsectorielle de la riposte contre la Covid-19 retrace une situation épidémiologique à la phase alarmante.

Le Gouverneur de la ville Gentiny Ngobila a, dans son message, appelé la population à la stricte observance des mesures barrières.

Au cas où la courbe resterait ascendante, on se trouverait face à un probable reconfinement, le gouvernement étudie différents scénarios. Si l’enjeu sanitaire est capital, le coût de nouvelles mesures restrictives est scruté à la loupe. Il faut éviter la « précipitation » et attendre « calmement » les résultats sanitaires du couvre-feu généralisé.