CENI : Le successeur de Corneille Nangaa sera bientôt connu

Par la rédaction

Depuis quelques mois, le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) de la République Démocratique du Congo (RDC) est fin mandat juin 2019, mais son successeur n’a toujours pas été nommé.

Après l’élection très controversée de Ronsard Malonda ayant retardée la mise en place de nouveaux animateurs de la CENI, les églises de réveil ( ERC) sous la férule de Israël Dodo Kamba se disent enfin prêtes à désigner le successeur de Corneille Nangaa.

“On a commencé à travailler dessus depuis quelques mois. Nous sommes prêts pour désigner celui qui va diriger la CENI. Au niveau de la plateforme (des confessions religieuses), on n’a pas beaucoup de soucis” , rassure Dodo Kamba.

Cette désignation se fera “par consensus conformément à notre charte et on va procéder au vote, si on ne se met pas d’accord”, a-t-il fait savoir.

Il se dit très content de l’adoption par l’Assemblée nationale de la loi portant fonctionnement et organisation de la CENI.

“On a reconnu à la plateforme des confessions religieuses le droit de désigner le président de manière la plus claire et définitive. Il peut toujours y avoir des imperfections dans le travail humain. Il y aura des recommandations pour améliorer ce qui a été fait à la chambre basse”, a essayé d’apaiser les esprits au cœur de la polémique sur la loi portant organisation et fonctionnement de la CENI en seconde lecture au Sénat.