Économie :  » Le regime qui offre gratuitement des Jeeps ne peut pas obliger les commerçants à s’occuper du social des citoyens » ( S.Kikuni)

Par Gabaliotte B

Le candidat à la présidence de la République de 2018 s’oppose à la réduction des prix des produits surgelés d’importation vendus sur le marché de Kinshasa.

 » Les commerçants ne céderont pas à l’imposition de la structure de prix des produits de première nécessité. Le regime qui offre gratuitement des Jeeps aux députés ne peut pas sans subvention obliger le commerçant à s’occuper du social des citoyens. Ça ne passera pas. Bienvenue 1991″, écrit-il sur son compte Twitter.

L’homme d’affaires et Chef d’entreprises du Groupe KEMSI ne décolère pas et attaque ouvertement le Président de la république, Félix Tshisekedi qui ignore les réalités auxquelles est conforté l’homme d’affaires congolais.

 » Depuis son accession au pouvoir, le président n’a jamais dialogué avec le pouvoir économique. Vous ne savez même pas à quel % l’homme d’affaire s’endette pour maintenir son business, mais vous exigez de lui sacrifice pour le social », fait-il remarquer.

Lors de la 9è réunion du conseil des ministres, le Gouvernement congolais a décidé de la réduction des prix. Les cuisses de poulet passeront à moins de 10 USD par carton de 10 kilos contre 21 USD pratiqué (soit 4 200 CDF le kilo).

Pour le poulet entier, le prix oscillera autour de 10 USD par carton de 10 kilos contre 28 USD pratiqué (soit 5 600 CDF le poulet). Concernant les côtes de porc, le prix sera fixé autour de 15 USD par carton de 10 kilos contre 22,70 USD pratiqué (soit 4 540 CDF le kilo). Pour les Chinchards 16+, le prix tournera autour de 17 USD par carton de 30 kilos contre 42,90 USD pratiqué (soit 2 860 CDF le kilo).

Article précédentJean Claude Muyambo : Nous avons plusieurs pistes pour continuer à poursuivre Kalev Mutond
Article suivantLe député provincial de l’Ituri Jean Bosco Asamba aux arrêts pour outrage au Chef de l’Etat