Fonction publique : Les agents fictifs et détenteurs de faux matricules font perdre au trésor public plus de 20 millions de USD le mois

Par Bien-aimée Bosasele

Le vice-premier ministre, ministre de la fonction publique, modernisation de l’administration et innovation du service public, Jean-Pierre Lihau a présenté à la réunion du conseil des ministres les principaux défis de son secteur : la maîtrise des effectifs et de la masse salariale ; le mouvement du personnel au sein de l’administration publique, la modernisation de l’administration publique et le rajeunissement et la mise à la retraite.

En annonçant que plusieurs cas litigieux ont été décelés dans le fichier de référence de l’administration publique (FRAP).

Il s’agit notamment de : doublons, cumulards, d’agents fictifs et autres détenteurs de faux matricules, qui font perdre au trésor public plus ou moins 20 millions de dollars par mois, soit environ 240 millions de dollars par an.

Par ailleurs, une commission a été mise en place sous sa propre coordination aux fins d’une part de certifier les cas précités de fraude et d’autres part de s’atteler à une remontée sécurisée des données des agents et fonctionnaires des provinces vers le fichier central.

Il sied de noter que sur ce dossier qui va dans le sens de rationalisation des dépenses publiques, le vice-président ministre, ministre de la fonction publique a reçu les encouragements du conseil et les félicitations du premier ministre, Chef du gouvernement.

Article précédentChérubin Okende et Wamkele Mène ont cogité sur la position commerciale de la RDC au sein de la Zlecaf
Article suivantRenouvellement des mesures contre la Covid-19 : Tous les bars, terrasses et boîtes de nuits demeurent fermés !