2 ans de prison pour provocation directe à désobéir aux lois : Jacky Ndala qualifié de «terroriste violent»

Par Gédéon ATIBU

La suite a fait voir ce qu’on pouvait attendre de leur zèle et ça ne va jamais s’arrêter à ce stade.

Les organisations pratiquant la violence politique paraissent les plus aptes à conduire une stratégie dans la mesure où leur objectif principal est essentiellement politique. L’homme par qui la flamme a embrasé toute la brousse regarde avec délectation la suite des événements en RDC. Dans un tweet mis en ligne ce mardi 21 juillet, Noël Tshiani qualifie Jacky Ndala de terroriste violent.

«Je salue le professionnalisme et la rapidité des services de l’État (ANR, Police Nationale et Justice) qui ont réussi sans effusion de sang à neutraliser un homme dangereux, un terroriste violent, qui menaçait la vie des paisibles citoyens et la stabilité des institutions», a-t-il écrit.

Pour rappel, une vidéo devenue virale montre Jacky Ndala en train d’inviter les jeunes d’Ensemble pour la République d’envahir le Palais du peuple pour protester contre la loi Tshiani sur le verrouillage de l’accès à la magistrature suprême.

Article précédentLomami-Ass. Prov. : Une plénière convoquée ce mercredi pour la poursuite d’une motion contre les membres du bureau
Article suivantSud-Ubangi : Le gouverneur Jean-Claude Mabenze lance les travaux de lutte antiérosive