Homélie aux obsèques de Monsengwo : « L’homme de Dieu qui prêche l’évangile n’est pas un opposant »

Par Emmanuel Sandalay

Dans son homelie prononcée à l’occasion de la messe d’actions de grâce organisée en mémoire du Cardinal Laurent Monsengwo, le Cardinal Philippe Ouedraogo, officiant du jour a tenu à préciser que l’homme de Dieu qui prêche l’évangile n’est pas un opposant, mais plutôt un évangéliste qui travail pour le salut des âmes.

S’appuyant sur l’évangile selon Matthieu, l’homme de Dieu révèle que le Cardinal Monsengwo est heureux, du fait qu’il a répondu à l’appel de Dieu.

« La vie du Cardinal Monsengwo était aiguillée de l’amour pour Dieu et pour les autres, en plus de son engagement social pour le peuple », indique l’archevêque de Ouagadougou, en soulignant qu’il luttait pour le développement humain de son pays et de l’Afrique en générale.

La messe est présidée par le Cardinal Philippe Ouedraogo, archevêque de Ouagadougou et président du symposium des conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar (SCEAM), une organisation continentale dont Mgr Monsengwo était président.

Dans son homélie, le prêtre précise que l’intervention de l’église dans le domaine politique, tire son fondement dans la bible.

Article précédent3e vague : Les cas de Covid-19 en baisse !
Article suivantHomélie aux obsèques de Monsengwo : « L’homme de Dieu qui prêche l’évangile n’est pas un opposant »