Tanzanie : Le président du parti d’opposition est mis aux arrêts !

Par Kevin Muteba

Le président du principal parti d’opposition tanzanien Chadema, Freeman Mbowe, est mis aux arrêts avec dix autres membres du parti à Mwanza dans le Nord-ouest du pays d’où ils prévoyaient un rassemblement.

À en croire le directeur de communication de Chadema, John Mrema, qui a signé un communiqué posté via Twitter, cette arrestation est intervenue à l’hôtel par une armée d’officiers de police à 02h30′ du matin.

Pour les autres membres, ils ont été emmenés au commissariat de Mwanza, par contre, la destination de Freeman Mbowe n’est toujours pas connue. Ainsi aucune information officielle n’a été divulguée sur la localisation de Freeman Mbowe.

Par ailleurs, le parti Chadema demande à la police d’indiquer où se trouve Freeman Mbowe et de donner les raisons de son arrestation.

Pour la circonstance, le parti a dans sa déclaration condamné « la répression des droits des Tanzaniens de la manière la plus forte ». selon ce parti, c’est un signe de retour à la dictature qui avait cours sous le président John Mafuguli.

Il sied de noter que F. Mbowe a subi plusieurs arrestations ces 10 dernières années, dont une détention de trois mois entre fin 2018 et début 2019.

Article précédentPolitique : Marie-Ange Mushobekwa avoue «apprendre sans comprendre» la classe politique congolaise
Article suivantLa DGRK dément les rumeurs sur le prétendu cambriolage