Les confessions religieuses montent au créneau : « Le prochain président de la CENI doit proclamer les véritables résultats… »

Par Ben Dongoko

Les Confessions religieuses insistent sur le fait que le prochain patron de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) doit être à même de proclamer avec courage les véritables résultats issus des urnes.

Faisant le point de la réunion de ce vendredi 23 juillet, l’abbé Donatien N’shole, Secrétaire Général de la CENCO, précise que le prochain président de la CENI doit répondre également aux critères objectifs.

« L’idéal pour nous sera fixé sur la personne ayant un leadership éthique et consensuel élevé, une maîtrise de la gouvernance électorale, des compétences managériales, une loyauté sans faille au respect de la constitution et des lois du pays », a-t-il insisté.

En ce qui concerne la désignation du président de la CENI, les confessions religieuses projettent de trouver un consensus. Faute de quoi, elles promettent de passer au vote.

L’église Catholique, l’orthodoxe du congo, l’armée du salut, l’église de réveil et l’Union des églises indépendantes du Congo font partie des confessions habilitées à désigner le Président de la machine électorale.

Article précédentJournée mondiale des dauphins : Le coordonnateur de l’AJDD avance les raisons de protéger l’espèce aquatique
Article suivantLutte contre la Corruption en RDC : L’APLC noue des partenariats !