Avec le décès de Jacob Desvarieux, un monument de la musique antillaise disparaît

Par Ben Dongoko

Jacob Desvarieux, monument du zouk et de la musique antillaise, a tiré sa révérence à l’âge de 65 ans, des suites du Covid-19 depuis le vendredi 30 juillet 2021.

Sa disparition a blessé les cœurs des mélomanes et chanteurs du monde francophone. À l’instar de Youssou Ndour qui a reconnu le rôle incontestable que jouait l’illustre disparu.

« Les Antilles, l’Afrique et la musique viennent de perdre l’un de ses plus grands Ambassadeurs. Jacob grâce à ton art, tu as rapproché les Antilles à l’Afrique. Dakar où tu as vécu te pleure. Adieu l’ami », a tweeté vendredi soir le chanteur sénégalais Youssou Ndour.

Pour la petite histoire, Jacob Desvarieux était hospitalisé le 12 juillet après avoir été contaminé par le coronavirus. De santé fragile depuis une greffe rénale, il avait été placé en coma artificiel.

Article précédentRDC : Le gouvernement annonce la baisse imminente des prix des billets d’avion
Article suivantRDC : Le trésor de l’État signale une mobilisation de 6 296,3 milliards de CDF (Nicolas Kazadi)