Le boxeur franco-congolais conserve son titre de champion de l’Union Européenne

Par Emmanuel Sandalay

Le boxeur franco-congolais Tony Yoka a une fois de plus fait l’objet d’une performance extraordinaire. L’homme a battu le Croate Petar Milas par arrêt de l’arbitre au 7e round vendredi à Roland-Garros.

De ce qui précède, le congolais de père a conservé son titre de champion de l’Union Européenne des poids lourds.

29 ans, champion olympique en 2016, Tony Yoka a fait subir à Petar Milas la première défaite de sa carrière en 16 sorties.
C’était la onzième victoire sur onze combats pour le fils du boxeur congolais Victor Yoka.

Article précédentRDC-Développement de 145 territoires : Sama Lukonde invité à accélérer la matérialisation du projet
Article suivantManchester United : Christiano Ronaldo sur le terrain ce samedi face à New Castel