Dépolitisation de la CENI : Steve Mbikayi donne un autre son de cloche

Le ministre de l’Enseignement, Steeve Mbikayi à Kinshasa, le 24/03/2017. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Par Emmanuel Sandalay

À moins de 24 heures de la marche pacifique de Lamuka aile Muzito-Fayulu, en connivence avec quelques forces acquises au changement, qui ne jurent que sur la dépolitisation de la centrale électorale, Steve Mbikayi sort de son silence et souligne qu’une CENI apolitique est une utopie.

Selon cet ancien ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, en lieu et place de chercher une CENI dépolitisée, il faut investir dans un mécanisme de transparence.

« Une CENI apolitique ?  » s’est-il questionné, avant de répondre lui même à sa propre intérrogation, indiquant que c’est une utopie.

« Il faut plutôt investir dans un mécanisme de transparence et de publication des résultats le jour même des élections », suggère ce membre de l’Union Sacrée, chapotée par le président Félix Tshisekedi.

Le président du travailliste plaide pour la publication des résultats le jour même des élections. « Ne pas laisser le temps à la CENI pour tripatrouiller. Après, il faudra la supprimer et laisser cette tâche à l’administration », a-t-il proposé.

Article précédentDossier Matata Ponyo : « Le Sénat se dessaisit du dossier tant qu’il est au niveau de la justice » (Bahati Lukwebo)
Article suivantKalemie : La course au gouvernorat du Tanganyika après la déchéance du gouverneur Zoe Kabila