Marche de Lamuka : Les journalistes victimes d’une violente agression

Par Bien-aimée Bosasele

Plusieurs journalistes ont été, ce mercredi 15 septembre 2021, violentés par les agents de la police dépêchés pour interdire cette manifestation politique, dans le district de la Tshangu.

D’après plusieurs confrères, les journalistes d’actualité.cd et RFI ont été brutalement interpellés et jetés dans la jeep de la police qui l’a acheminé en direction du centre-ville au même rang que plusieurs autres hommes de médias.

« C’est avec brutalité que Patient Ligodi a été jeté dans la jeep. Après l’avoir tabassé, ils l’ont jeté par terre sur le macadam. Les policiers l’ont mis sous les sièges, alors qu’il réalisait l’interview avec le politicien Martin Fayulu à la place Pascal », renseignent nos fins limiers.

Cependant, lors de son discours d’investiture, le Chef de l’État Félix Tshisekedi s’était engagé, le jeudi 24 janvier 2019, à la promotion de la presse pour en faire un véritable quatrième pouvoir.

Article précédentSud-Kivu : Le bâtiment de la poste incendié
Article suivantKinshasa : Asphyxiée par la Police, la marche de Lamuka a accouché d’une souris !