Marche Lamuka : L’artiste King Alesh s’en prend aux conseillés des autorités congolaises

Par Emmanuel Sandalay

La marche de la plate forme de l’opposition (Lamuka), a été reprimée ce mercredi 15 septembre par la police. On dénote ainsi, plusieurs bavures policières à l’encontre des chévaliers de la plume et organisateurs de la manifestation. Cet acte, a suscité l’indignation de tous.

L’artiste musicien King Alesh, joint sa voix aux nombreuses personnalités abassourdit par le manque de professionnalisme de la police nationale. Pour cet artiste, s’il était chef, il aurait autorisé la manifestation.

 » Moi chef, j’aurais permis la marche de Lamuka en cette journée internationale de la démocratie, je leur aurais envoyé la police pour l’encadrement ».

Ce musicien qui brille par ces chansons à caractère interpellatif, affirme que s’il était chef, il aurait utilisé ces événements pour montrer à travers les médias, les avancées démocratiques de son ère.

 » j’aurais envoyé la Radio Télévision Nationale Congolaise pour la couverture médiatique, puis j’aurais utilisé ces images pour vanter les avancées démocratiques de mon ère ».

L’homme a fini son adresse en remettant en cause le travail des conseillés des autorités congolaises, en se posant une question. « Que font les conseillés ? » fin de citation.

Article précédentHaut-Katanga : Le ministre de l’ESU a lancé les travaux de construction de l’ISPT-Likasi
Article suivant1er match de la LINAFOOT : Don Bosco empoche trois précieux points